Eduardo  MANFREDI

 

  • Docteur en Chirurgie Dentaire (2004)
  • Assistant à l’hôpital de Parme pour le diagnostic et le traitement des patients avec apnées du sommeil et douleurs orofaciales (2007-2015)
  • Master of Science en implantologie (2008)
  • Ph.D. en maladies du métabolisme osseux (2010)
  • Assistant Professor à l’Université de Parme (depuis 2015)
  • Responsable de l’enseignement de médecine dentaire du sommeil à l’Université de Parme
  • Président de l’Académie de médecine dentaire du sommeil (2017-2019)
  • Responsable du département de prothèse à la Faculté Dentaire de Parme (depuis 2017)

 

Résumé de son intervention:

Les mouvements musculaires masticatoires pendant le sommeil sont différents de l’activité de serrement pendant l’éveil. Le bruxisme du sommeil est caractérisé par une activité motrice rythmique qui se produit sans trituration d’aliment et qui est associée à la contraction des muscles masticateurs. De nombreux facteurs semblent être liés à la pathophysiologie complexe du bruxisme du sommeil: des cycles cycliques alternatifs (CAPs), des micro-éveils lors du sommeil, des troubles respiratoires du sommeil (SMDs), des neurotransmetteurs, et une activité cardiaque sympathique autonome. Dans cette conférence, nous allons essayer d’examiner les meilleures preuves disponibles dans la littérature.